Publié le : 19 février 20204 mins de lecture

Tout comme les résidents du pays, leurs enfants, étant des citoyens de l’Union Européenne, ont le droit d’être scolarisé dans n’importe quel pays de l’UE. Quelles que soient leurs connaissances linguistiques, ils peuvent être reçus dans une classe qui correspond à leur niveau et à leur groupe d’âge.

Comment intégrer une école dans un autre pays de l’Union Européenne ?

Les petits peuvent bénéficier d’un cours gratuit dans le pays d’accueil pour les aider à s’adapter et à s’intégrer à la doctrine scolaire de l’école européenne. Les conditions ? Les parents sont des citoyens européens ayant aménagé dans un autre pays de l’UE, par exemple pour des raisons professionnelles. À noter que le système scolaire du pays n’est pas forcément le même. C’est pour cela qu’au niveau de l’UE, le mécanisme d’identification spontané des diplômes scolaires n’existe pas en générale. Notamment, certains des cours sont proposés dans le but de les aider à apprendre la langue du pays. Par contre, la présentation des attestations d’étude de l’enfant aux autorités nationales est obligatoire dans certains pays avant d’intégrer une école régionale. Il convient alors de se renseigner au préalable sur les conditions d’accès afin d’éviter les mauvaises surprises une fois que vous serez arrivé à destination.

Comment fonctionne les systèmes scolaires de l’Union Européenne ?

L’étude comparative des systèmes scolaires permet de voir les faiblesses et les atouts forts des autres enseignements et d’en tirer profit. De la sorte, cinq démarches seront analysées, dont leur dualité (différence des résultats d’exploits entre étudiants de centres socio-économiques forts et faibles), leur performance (examen des exploits en sciences, mathématiques et lecture des élèves de 15ans : analyse PISA), la grandeur du tronc collectif de l’enseignement vital ou la précocité de la sélection, le taux d’abandon (équilibre déviée du degré d’épanouissement de l’école) et l’utilisation du redoublement (comme moyen d’aide aux enfants en gaucheries).

Quelques procédures d’admissions

Voyons par exemple la procédure d’admission à l’école européenne de Strasbourg. Celle-ci est un établissement public local d’éducation. Elle présente une offre instructrice caractéristique. Le système est structuré en trois sections linguistiques (francophone, anglophone et germanophone) et est réparti du cycle maternel. L’enseignement de ces langues commencent à partir de 4 ans jusqu’au baccalauréat européen. L’entrée peut être soumise à des tests. Il est porté à la connaissance des familles qui souhaitent déposer un dossier que la sélection est souvent réalisée via la langue usuelle ou maternelle de l’enfant. En tout cas, d’autres propositions éducatives spécifiques sont offertes à Strasbourg, si l’enfant ne peut être admis à l’école européenne.